BANDE ORIGINALE : Häxan


img_1921

Ecrire pour ce blog ne doit pas servir qu’à couvrir l’actualité et mettre en avant des évidences déjà placardées sur les murs de tous les autres médias connexes. Forcément, je te dis ça après avoir posté un article sur les éditions en picture-disc des classiques de Walt Disney. On ne peut pas plus corporate, quoi. Mais je crois vraiment au fond de ma pensée, que je résumerais modestement à « essayer d’ouvrir un peu tes horizons musicaux en te faisant sortir de la Sainte Trinité Hans Zimmer / Ennio Morricone / Alexandre Desplat« . C’est la raison pour laquelle je me permets parfois de dithyrambiques diatribes à propos d’obscures formations dont les passions mêlées pour la musique et le cinéma font vraisemblablement bon ménage. Bon, en retour, je me tape 3 pauvres likes et 15 lectures, mais que veux-tu ? C’est la rançon de la non-gloire.

Menée par Gustav Ejstes, Dungen est une formation suédoise de rock psychédélique moderne. Peu médiatisée, elle sort pourtant des disques depuis le début des années 2000 sur des labels aussi réputés que Memphis Industries, Kemado, Mexican Summer ou bien encore Third Man. Les Norvégiens de Smalltown Supersound, plus connu pour accueillir d’illustres artistes et combos faisant le pont entre rock expérimental, jazz nouveau et musique électronique organique (en vrac, Lindström, Jaga Jazzist, Todd Terje ou bien encore Tussle) se sont néanmoins accaparés la bête depuis l’année dernière et l’envoûtant Allas Sak, et à écouter cet époustouflant Häxan, on se dit que cette signature fait totalement sens.

img_1922

Adaptation musicale imaginaire du Die Abenteuer Des Prinzen Achmed de Lotte Reiniger (tourné en 1926, le métrage est considéré comme l’un des premiers films d’animation de l’Histoire du Cinéma), Häxan est la première oeuvre instrumentale du groupe en 15 ans de carrière. D’ailleurs, je me demande bien pourquoi ce dernier n’a pas franchi le pas plus tôt, tant il maîtrise à la perfection l’art de la suggestion faite notes sans avoir à l’ouvrir une seule fois. Passant allègrement de thèmes inspirés par Goblin (le morceau-titre) à des ambiances totalement post-rock (Peri Banu Vid Sjön, des mélodies, des dynamiques, des petits riens qui font un grand tout) ou furieusement psychédéliques (Wak-Wak’s Portar, Kalifen), Dungen se permet également de faire appel à ta culture inégalée de la librairie italienne tout en glissant çà et là quelques clins d’yeux patentés aux fanatiques des scènes jazz / future jazz. Bien entendu, le tout est d’une beauté prog à en pleurer (le très Floydien Achmed Flyger) et doté d’un son de velours à se damner.

Et si tu n’as pas envie que je te toise comme les deux chouettes de la pochette, je te conseille de te procurer ce petit chef d’oeuvre d’urgence.

img_1923

.

Florian Schall

Le disc-shop de Flo: // La Face Cachée // Vente de VINYLES + CD + DVD + BD + HIFI 

Florian S.
Florian Schall, né en 1980. Disquaire à La Face Cachée, chroniqueur musical sur Mirabelle TV, propriétaire du blog http://recordsarebetterthanpeople.tumblr.com/ , organisateur de concerts, musicien au sein de divers projets (Twin Pricks, Poincaré, The Holy Mundane) et ex-zineux repenti.

Laissez un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *