BANDE ORIGINALE : Sospetto


SOS1

Sospetto.

Derrière ce mystérieux patronyme se cachent deux amoureux de la musique italienne des années 70 : Christian Rzechak et Hobo Jeans. D’origine autrichienne, les deux musiciens se sont spécialisés via ce projet dans le pastiche déférent et l’hommage référent. Voilà. Difficile d’en apprendre plus sur les vies et oeuvres respectives de ces bonshommes, mais ce n’est pas très grave au final tant leurs trois albums sortis chez Cineploit (excellent label qui donne dans le cinématique, je pense notamment aux excellents LPs d’Orgasmo Sonore ainsi qu’aux divers tributes à Fabio Frizzi, Walter Rizzati, Marcello Giombini, Bruno Nicolai et Riz Ortolani) parlent pour eux.

Segni Misteriosi, Con Il Sangue Dipinto Sul Muro (ou tout l’art des titres à rallonge comme à l’époque), sorti en 2012, pose les bases d’un style qui vogue constamment d’un Fabio Frizzi hanté (Uccelare) à un Riz Ortolani goguenard et rêveur (Sotto Il Sole). Sur le grandiose Troppo Ferro et le remuant Dottore Phelps Contra Il Pipistrello, on croirait même entendre le Life Is A Beat et le Greg M’Dance réunis de la bande originale du fabuleux Grégoire Moulin Contre l’Humanité d’Artus De Penguern composés par Benoit Pimont (qui, doit-on le rappeler, participa au mythique single Auteuil Neuilly Passy / C’est Ton Destin des Inconnus). Jazz, funk, lounge music à tous les étages dans la grande tradition italienne, qui évoluera plus tard en italo-disco et que l’on n’aura de cesse de copier à tout va.

SOS2

Non Bussare Alla Porta Del Diavolo (2013) marque une évolution nette par rapport à son prédécesseur. Les ambiances se font plus diffuses et moins tropicales, lorgnant du côté de l’Ennio Morricone giallesque d’Una Lucertola Con La Pelle Di Donna et du Goblin obsessionnel et tribal de Profondo Rosso et Suspiria. Et même s’il fait parfois des détours vers le côté ensoleillé de la force (l’insouciant Sulla Strada Verso Il Nulla, Fiera Delle Anime Morte 2), c’est toujours vers les ténèbres du groove que se tourne le duo (le démoniaque Nessuno Fuga, l’évasif Cariglione Di Stefania). Même l’artwork semble s’être mis au diapason, privilégiant un visuel beaucoup moins pop et nettement plus glauque que Segni Misteriosi…, rappelant les plus tordus des gialli ritals de la grande époque (gant noir, visage tuméfié, présences fantomatiques). Pour ne rien gâcher, le LP s’accompagne d’une version CD et d’un très chouette court métrage à regarder tard le soir et dans le noir.

SOS3

Avec Quattro Specchi Opachi (sorti le 17 août dernier), Sospetto voit désormais les choses en grand. Du simple au double (en quantité de galette). Ce n’est en effet plus un mais quatre films imaginaires que le duo illustre sur ce nouvel effort, regardant autant vers le giallo fantastique (Intrappolati Nel Harem Di Satana, Devil’s Cops In Angel County) que le krimi (le segment Schwarzes Licht) ou le cinéma d’horreur abstrait (L’Exposition De Geneviève). La chanteuse Christine Marks devient également un membre à part entière de l’équipe, donnant de sa voix diaphane sur pas moins de neuf des vingt-trois morceaux que compte ce nouvel album. Si l’artwork retrouve les tons plus pop de ses débuts, la musique pratiquée par Sospetto sort encore un peu plus des sentiers battus sur ces quatre magnifiques faces, à tel point que l’on a parfois plus l’impression de se retrouver en train d’écouter un disque d’un groupe de post-rock dopé à la musique progressive psychédélique et cinématique tout autant qu’au funk avant-gardiste et au post-rock jazzy qu’à un simple pastiche de soundtrack italienne comme décrit un peu plus avant dans cette chronique. Une évolution d’une superbe maturité qui rend d’autant plus attachant ce projet qui nous réserve encore, je l’espère, quelques bonnes surprises à l’avenir.

SOS4

 

.

Florian Schall

Le disc-shop de Flo: // La Face Cachée // Vente de VINYLES + CD + DVD + BD + HIFI 

Florian S.
Florian Schall, né en 1980. Disquaire à La Face Cachée, chroniqueur musical sur Mirabelle TV, propriétaire du blog http://recordsarebetterthanpeople.tumblr.com/ , organisateur de concerts, musicien au sein de divers projets (Twin Pricks, Poincaré, The Holy Mundane) et ex-zineux repenti.

Laissez un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *